Dividende coopératif

En tant que sociétaire Cera, vous avez la perspective de recevoir un dividende annuel attrayant.

 

Chaque année, le Conseil d’Administration de Cera Société de gestion, gérant statutaire de Cera, fait une proposition de dividende à l’Assemblée Générale de Cera. Lors de cette Assemblée Générale, les sociétaires se prononcent sur la proposition d’approbation des comptes annuels de l’exercice écoulé, y compris l’affectation du bénéfice.

 

 

 

Depuis 1998, Cera a distribué les dividendes coopératifs suivants :

 

Exercice Dividende Date de distribution
2017 3,0% 13/06/2018
2016 2,5% 14/06/2017
2015 2,5% 08/06/2016
2014 2,5% 10/06/2015
2013 2,5% 11/06/2014
2012 0,5% 12/06/2013
2011 0% pas d'application
2010 2,5% 15/06/2011
2009 3,0% 16/06/2010
2008 4,0% 10/06/2009
2007 6,0% 11/06/2008
2006 6,0% 13/06/2007
2005 6,0% 14/06/2006
2004 6,0% 15/06/2005
2003 4,5% 16/06/2004
2002 4,5% 10/06/2003
2001 5,0% 18/06/2002
2000 5,0% 02/07/2001
1999 5,0% 08/06/2000
1998 5% 17/05/1999

Les informations relatives au paiement du dividende sont reprises dans la communication du versement effectué sur le compte à vue ou compte d'épargne (le compte de revenu) renseigné par le sociétaire. En plus des informations sur le dividende versé, le message indique également le nombre de parts Cera que le sociétaire détient.

 

Caractère fiscal

Depuis 2018, l'exonération (antérieure) des dividendes de sociétés coopératives agréées est intégrée dans une plus large exonération à tous les dividendes, et ce jusqu'à un montant maximal de 640 euros (800 euros à partir de l’année d’imposition 2019) de dividendes par contribuable et par an. Cette exonération est appliquée via la déclaration d’impôts des personnes physiques, et non à la source.

 

Si un sociétaire reçoit des dividendes de la coopérative sur les parts Cera qu’il détient, un précompte mobilier de 30 % sera retenu sur ces dividendes. Ce précompte mobilier retenu sur ces dividendes (et autres éventuels) (jusqu'à un montant maximal de 640 euros/800 euros) peut ensuite être comptabilisé (et le cas échéant remboursé), via la déclaration des personnes physiques, avec l’impôt des personnes physiques dû.

 

Les dividendes versés aux enfants mineurs sont attribuables aux parents. Sauf si l'un des parents a le bénéfice exclusif du revenu des enfants, chaque parent doit donc ajouter, à ses propres dividendes, la moitié des dividendes versés pour ses enfants mineurs.