Diese Seite ist nicht ins Deutsche übersetzt

Supermarchés coopératifs : Anatomie d'un modèle à part

07 Februar 2020
Coopératives citoyennes et de consommateurs

Les supermarchés coopératifs et collaboratifs, nés en France il y a quatre ans, essaiment dans le pays. Si leur impact économique s’avère encore négligeable, ils représentent un marqueur idéologique très fort, à l’heure où la quête de sens et la remise en cause du système de la grande distribution prennent du poids.

Le pilier central du fonctionnement de ces magasins repose sur les « clients ». Les coopérateurs doivent d’abord acheter 10 parts à 10 €, avec un montant revu à la baisse pour les étudiants et les plus petits revenus. Pour pouvoir faire leurs emplettes, les membres doivent en outre donner de leur temps, trois heures par mois en moyenne, pendant lesquelles ils approvisionnent le magasin, nettoient le lieu de vente, se transforment en caissier ou découpent des meules de fromage pour les présenter à la vente. Résultat, les frais de fonctionnement sont considérablement réduits.

Lire l'article complet sur lsa-conso.fr